• Voici l'extrait de la 4ème nouvelle du recueil.

    Elle s'intitule : Ce que le hasard nous réserve.

    Résumé : "Je suis mort". C'est sur ce message que commence cette histoire dans laquelle deux personnes se rencontrent par hasard ...

    Nombre de pages : 20 pages (format poche)

    Extrait : 

    « JE SUIS MORT »

    Cela faisait maintenant une semaine que chaque fois que j'allumais mon écran, je me dirigeais sur ce site. Un forum pour personnes en mal d'amis qui se réunissaient pour se sentir moins seules.

    « Les âmes solitaires ont leur tribune, pensais-je. »

    J'étais tombé sur ce site un soir particulièrement ennuyeux où le vagabondage sur la toile s'imposait. Les associations d'idées nous menant souvent très loin de la recherche d'origine, ce site avait fini par apparaître sur mon écran un peu par hasard.

    Le moteur de recherche affichait : « Des amis en un clic. Le forum qui connecte toutes les personnes en recherche d'amitié. »

    Je me souviens que ce concept m'avait fait sourire. Après les sites de rencontres amoureuses, on peut maintenant se faire des amis grâce à une souris d'ordinateur." 

    4ème nouvelle - Ce que le hasard nous réserve

     

    Donnez-nous votre avis =D


    votre commentaire
  • La correction finale et la mise en page sont presque terminées (ce week-end nous espérons pouvoir vous annoncer que tout ça est fini ^^').

    En attendant, voici l'aperçu de la couverture =D

    Donnez votre avis.

     

    Aperçu de la couverture


    votre commentaire
  • Alors que nous réalisons la correction finale ainsi que la mise en page, nous vous dévoilons un troisième extrait du recueil.

    La nouvelle s'intitule Appel nocturne.

    Résumé

    Entre chansons et conseils, une jeune femme témoigne sur sa vie et ses doutes à la radio.

    Nombre de pages : 12 pages

    Extrait : "Micro fermé, il est 1h00 du matin, un air de Chris Isaak inonde les ondes. Je me laisse tranquillement bercer par ce Wicked games qui annonce la couleur des échanges de la nuit. Déjà, on me fait signe que quelqu'un se tient prêt au standard."

    Playlist

    Wicked games - Chris Isaak

    Talk to me - Yodelice

    U turn (Lili) - Aaron

    Let her go - Passenger

    Nightcall - London grammar

     

    3ème nouvelle - Appel nocturne

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Nouveau départ

     

     Cette nouvelle a été écrite il y a un peu plus d'un an.

    Résumé : Marie est une jeune femme sortant d'une relation tumultueuse qui va faire plusieurs rencontres qui vont bouleverser sa vie.

    Nombre de pages : 30 pages (format poche)

     

    Voici un extrait de la nouvelle :

    "Marie avait été mutée dans ce joli petit village un an plus tôt. Après avoir vu de nombreux logements plus ou moins miteux, elle tomba sur ce nid douillet en plein centre ville et proche de tous commerces. Elle s'y sentit tout de suite chez elle. Elle avait pour voisine du dessous une charmante petite vieille qui l'invitait régulièrement à boire le thé et pour voisines du dessus deux jeunes étudiantes. Et comme leur statut l'indiquait, elles faisaient souvent la fête et finirent même par accueillir à plein temps trois autres personnes. Marie avait souvent usé de son balai au cours de cette année pour faire taire ce bruit incessant. Malheureusement, ses voisines ne prenaient pas en compte ses demandes. "

     

    Vous pouvez d'ors et déjà donner votre avis sur ce court extrait.

     


    votre commentaire
  • Sakura

    1ère nouvelle - Sakura

    Cette nouvelle a été écrite il y a 3 ou 4 ans.

    Le résumé : L'histoire se déroule au Japon de nos jours. Jin, un jeune homme passionné de littérature, se rend dans une librairie et découvre un livre dans lequel un message mystérieux est écrit, ...

    Nombre de pages : 52 pages (format poche)

     

    Voici un extrait de la nouvelle :

    "Ce jour-là, il ne savait pas vraiment ce qu'il cherchait, il ne savait même pas s'il cherchait réellement

    quelque chose mais il était là alors autant jouer le jeu qu'il aimait le plus.

    Il observa les différentes étagères qui se présentaient à lui : politique, économie, histoire, littérature

    japonaise, littérature étrangère, ... Il décida de se diriger vers cette dernière se disant qu'il fallait

    peut-être qu'il lise de l'anglais pour entretenir sa compréhension de cette langue qu'il affectionnait

    tout particulièrement.

    Il se rendit compte assez rapidement qu'il s'agissait plus de livres traduits que de livres en version

    originale. Il décida de ne pas s'arrêter sur cette petite déception et regarda attentivement les livres

    disposés à perte de vue sur ces étagères. Les premiers titres qu'il lut lui évoquaient vaguement

    quelque chose « Les Misérables », « La peste », « L'avare ».

    Il laissa ses yeux s'attarder sur quelques reliures avant de remarquer un mince livre coincé entre

    deux plus gros qui semblaient lui voler la vedette. La reliure était blanche et passait inaperçu. Il lut

    ensuite le titre : « J'aimerais que quelqu'un m'attende quelque part ». Cela ressemblait presque à une

    complainte, celle d'une âme solitaire qui s'adressait à la sienne.

    Il le saisit du bout de l'index et s'en empara. Ses doigts parcouraient la couverture à la recherche des

    reliefs et imperfections du livre, il cherchait son essence même, ce qui faisait de lui un exemplaire

    unique.

    Il l'ouvrit pour en sentir toute l'histoire : ce livre ne sentait pas le neuf mais il ne sentait pas le vieux.

    Aucune trace de poussière ou d'humidité. Il était dans un état neutre. Ni la couverture ni les pages

    ne laissaient transparaître un quelconque signe d'un précédent lecteur ou fureteur.

    Jin continuait de feuilleter le livre quand il tomba sur la dernière page de celui-ci. Un message y

    avait été écrit, lui semblait-il, à la plume, d'une encre violette, au ton prune.

    « J'ai découvert mon quelque part mais pas mon quelqu'un, j'espère que vous aurez la chance de

    rencontrer les deux. »"

     

    Vous pouvez d'ors et déjà donner votre avis sur ce court extrait.


    votre commentaire